Déclaration du porte-parole du Service Européen d’Action extérieure de l’Union Européenne sur les développements récents de la situation en matière de droits de l’Homme en Chine [中文]

Bruxelles, 15/07/2015

Les arrestations récentes et systématiques d’un certain nombre d’avocats spécialisés et défenseurs des droits de l’Homme par la sécurité publique chinoise soulève de sérieuses questions sur l’engagement de la Chine à renforcer l’état de droit.

Les autorités chinoises devraient respecter la déclaration universelle des droits de l’Homme, respecter les droits de tous les citoyens comme reconnus dans la constitution chinoise et libérer ceux qui ont été détenus au motif de chercher à défendre ces droits.

A la suite de la mort en prison de Tenzin delek Rinpoche, un lama tibétain emprisonné depuis 2002, nous exprimons nos profondes condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches. L’Union européenne a toujours appelé de manière constante à sa libération ou à ce qu’un traitement médical adéquat lui soit prodigué. Nous espérons que les autorités chinoises mèneront une enquête qui rendra publiques les circonstances de sa disparition.

— 

The recent systematic arrest of a number of human rights lawyers and human rights defenders by Chinese public security forces raises serious questions about China’s commitment to strengthening the rule of law.

The Chinese authorities should abide by the Universal Declaration of Human Rights, respect the rights of all citizens as recognised by the Chinese Constitution and release all those detained for seeking to protect these rights.

Following the death in prison of Tenzin Delek Rinpoche, a Tibetan lama who has been a prisoner since 2002, we express our deepest condolences to his family, friends and supporters. The EU had consistently called for his release or adequate medical treatment. We expect the Chinese authorities to investigate and make public the circumstances surrounding his death.

Dernière modification : 16/07/2015

Haut de page