Conseils aux enseignants de nationalité française

Memento d’aide à destination des futurs lecteurs français voulant exercer en Chine.

Comment et quand dois-je postuler à un poste de lecteur en Chine ?

Le service linguistique de l’Ambassade de France reçoit des demandes de lecteurs de la part d’établissements chinois tout au long de l’année. Toutefois, les deux périodes majeures de recrutement sont décembre (pour la rentrée scolaire de février : 2ème semestre), mais surtout de mars à août pour la rentrée de septembre.

Nous faisons paraître les offres d’emploi sur le site [fle.faguowenhua.com], site dédié aux enseignants de français en Chine.

Pour envoyer une candidature spontanée, vous pouvez adresser un courriel à Didier Hetet, responsable de la formation des enseignants en Chine à l’adresse suivante :

linguistique.scac@institutfrancais-pekin.com

Merci de nous envoyer une lettre de motivation et un CV en français et nous ferons suivre votre demande aux universités qui en font la demande.

Est-ce que mon profil peut correspondre ?

Les établissements chinois recherchent en général des lecteurs titulaires d’une maîtrise de Français Langue Étrangère/Master FLE ou d’un diplôme de troisième cycle pour enseigner le français, mais aussi, selon votre niveau, le français et une seconde langue (sur certification internationale, expérience et/ou après entretien).

Si vous êtes titulaire d’un diplôme de troisième cycle dans un domaine spécifique, nous pouvons, selon les profils et notre appréciation de la demande des universités chinoises, vous recommander pour enseigner votre matière.

La connaissance du chinois est un avantage appréciable, mais pas forcément nécessaire. Toutefois, pour certains endroits, villes isolées où le lecteur est l’un des seuls étrangers, la maîtrise de la langue, et/ou l’expérience de la Chine sont indispensables.

En tant que lecteur, quelles sont mes conditions de vie sur place ?

En tant qu’expert étranger, l’établissement chinois est votre employeur. C’est donc de lui que dépend votre contrat de travail.

Logement : il est pris en charge par l’établissement. Sa surface varie selon les établissements, mais il est toujours meublé (avec en général des équipements tels que prise internet, téléviseur, réfrigérateur, etc.)

Frais de transport internationaux : souvent, les frais de transports sont remboursés, soit intégralement dès votre arrivée, soit l’aller à votre arrivée et le retour quelques jours avant votre départ.

Quel visa faut-il et comment l’obtenir ?

En tant que lecteur de français, ou de français/langue étrangère en Chine, vous bénéficiez du statut d’expert étranger et à ce titre, devez voyager avec un visa Z. En aucun cas vous ne pouvez venir travailler en Chine avec un visa de tourisme.

Une fois que vous avez accepté un poste de lecteur, vous devez contacter votre établissement d’accueil, et lui faire parvenir au plus vite (le fax est recommandé) la photocopie de votre passeport et de vos diplômes. L’établissement vous enverra par courrier trois documents (deux du bureau des experts étrangers et une lettre d’invitation) que vous devrez présenter au Consulat de Chine en France pour obtenir votre visa Z. Compter une à deux semaines de délai d’obtention. À votre arrivée, votre établissement vous remettra une « carte d’expert », dont vous devrez vous munir durant tous vos déplacements en Chine afin de justifier de votre statut.

Que dois-je demander à mon établissement d’accueil ?

L’établissement d’accueil devrait pouvoir vous renseigner sur les points suivants :

  • nombre de classes/semaine
  • niveau des élèves
  • méthode pédagogique utilisée
  • descriptif de votre cours (civilisation, audiovisuel, littérature,…)
  • vos dates de vacances.

Vous aurez des semaines de congés chinois au Nouvel An chinois, au 1er mai et au 1er octobre. Des jours supplémentaires sont donnés aux experts étrangers pour Noël et le Nouvel An. Ces jours sont parfois à négocier sur place.

Une fois que je suis rentré en contact avec l’établissement, dois-je rester en relation avec l’Ambassade ?

Bien que votre employeur soit l’établissement chinois qui vous accueille, le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Chine attache une grande importance à la présence en Chine de chacun d’entre vous et souhaite rester en communication avec tous les enseignants de français durant leur séjour. Nous souhaitons également pouvoir vous apporter notre soutien. Nous tenons à insister sur le fait que nous sommes le plus attentif possible aux besoins des enseignants de français, ainsi, n’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous rencontrez des difficultés, si vous avez besoin de conseils, d’informations, de documents pédagogiques : nous essaierons de vous aider dans la limite de nos possibilités.

Parallèlement, il est souhaitable d’informer l’Ambassade de votre date de prise de fonction, et ne pas hésiter à nous prévenir si vous rencontrez des difficultés de communication avec vos interlocuteurs.

L’ambassade propose également le site fle.faguowenhua.com qui vous permettra après inscription de consulter les annonces d’emplois, des articles de fond, de télécharger des fiches pédagogiques, de commander des ressources...

L’ambassade propose des séminaires de formation régulièrement (toutes les informations figureront sur le site) ainsi que des concours jeunesse (cf site faguowenhua.com)

Pour toutes questions merci de contacter Didier Hetet :
tel : (010)85312236
ou bien via le formulaire en bas de cette page.

Dois-je emmener du matériel pédagogique avec moi ?

Dans la mesure où, d’une part, il est relativement malaisé de trouver des livres français en Chine, et où d’autre part, le fond documentaire en langue française disponible dans les établissements est variable, nous recommandons aux lecteurs, en particulier à ceux qui seront enseignants dans le secondaire ou enseignants de français seconde langue étrangère, d’apporter dans leurs bagages les ressources pédagogiques minimales dont ils pourraient avoir besoin. Dans certains cas, l’accès à du matériel informatique disposant d’un système français avec lettres accentuées demeure difficile. Le fait de disposer d’un ordinateur personnel est donc recommandé, car cela permet d’utiliser un système d’exploitation en français, facilite la connexion à Internet et permet de compenser l’absence locale de documents. Sur place, il vous sera toujours possible, pour une somme modique, d’obtenir auprès d’un fournisseur d’accès une adresse électronique.

L’éducation reste profondément marquée par le confucianisme, dont les valeurs impliquent bien sûr le respect des étudiants envers les enseignants, mais également une certaine forme de pédagogie basée souvent sur un principe de dialogue unilatéral, et une tendance à la répétition. Néanmoins, et sans toutefois oublier que vous êtes professeur français invité dans un établissement chinois, cela peut être l’occasion de présenter un autre système de pédagogie, plus proche de celui qui nous est familier en France.

D’autre part, il convient de ne pas oublier l’histoire moderne de la Chine et comprendre que certains sujets ne pourront pas prendre place dans vos cours. En effet, plusieurs thèmes tels que les droits de l’Homme, la peine de mort, la question du Tibet et de Taiwan, le communisme, sont des sujets tabous de manière générale, et ils ne pourront pas faire l’objet de débats ouverts entre vous et les étudiants. Le meilleur conseil pourrait être, les premiers mois, de se placer en phase d’observation afin de mieux comprendre des mentalités et des comportements qui restent encore, pour la plupart, assez éloignés de ceux que l’on peut rencontrer en France.

N’oubliez pas que toute l’équipe du secteur linguistique à Pékin ainsi que les conseillers pédagogiques des différentes zones consulaires sont là pour vous aider à effectuer du mieux possible votre mission d’enseignement ; n’hésitez donc pas à nous joindre !

Dois-je souscrire une assurance ?

L’établissement d’accueil n’offre que très rarement une couverture des frais médicaux. Nous vous conseillons de souscrire vous-même à une assurance (maladie, rapatriement, etc.). La Caisse des Français à l’Etranger permet aux lecteurs (statut de contrat local, moins de 14 112 euros par an de revenus) de souscrire à une assurance maladie pour environ 160 euros par trimestre. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter leur site internet www.cfe.fr..

Une fois en Chine, que dois-je immédiatement faire ?

Remplir les formalités nécessaires à l’obtention de votre carte de résident (carte d’expert).

Prévenir le Service de Coopération et d’Action Culturelle de votre arrivée, n’hésitez pas à nous faire part de toute remarque que vous jugerez nécessaire (conditions de logement, volume horaire assumé, salaire, etc.).

Entrer en contact avec les services consulaires afin d’obtenir votre immatriculation consulaire. Une fois en Chine, il est important de vous faire connaître des services consulaires auprès desquels vous obtiendrez, sur demande, une immatriculation consulaire, qui vous permettra de vous inscrire sur les registres électoraux ou d’être contacté en cas de besoin.

Si vous passez par Pékin, l’équipe en charge du secteur linguistique, avec qui vous serez en contact durant votre séjour, sera ravie de vous rencontrer. Ce sera également l’occasion de vous fournir des documents pédagogiques.


Envoyer un message

Dernière modification : 10/02/2015

Haut de page