Conférence d’Alain Chenciner à l’UESTC

Le mathématicien français Alain Chenciner (Observatoire de Paris et Université Paris VII), de passage à Chengdu pour une série de conférences à l’Université Jiaotong du Sud-Ouest, a proposé une conférence en l’honneur de Claude Shannon (qui aurait eu 100 ans cette année), précédemment présentée à Pékin au Musée National des Sciences et Technologies le 24 septembre.

Il a expliqué comment les travaux de ce dernier, issus de recherches faites pendant la guerre sur la cryptographie, ont donné naissance à la théorie de l’information sans laquelle notre monde de communications numériques serait inconcevable. Ces travaux permettent de mesurer la quantité d’information contenue dans un message et de quantifier les contraintes sur le canal de transmission qu’il faut utiliser pour le transmettre sans erreur. Restée longtemps théorique, la contrainte optimale est pratiquement atteinte par les turbocodes développés dans les années 1990 par Claude Berrou et son équipe, et utilisés aujourd’hui dans les sondes spatiales et les réseaux 4G.

Près de 70 étudiants du département de mathématiques de l’UESTC, majoritairement de niveau master, ont participé à cet évènement. Leurs questions ont montré leur vif intérêt pour la recherche. Celles-ci ont non seulement porté sur les origines et les applications de la théorie de l’information mais aussi sur les recherches menées par Alain Chenciner sur le problème des trois corps.

Cette conférence a aussi été l’occasion pour les étudiants de se familiariser avec le métier de chercheur. Inspirés par le message d’Alain Chenciner de chercher en étant guidé par la curiosité plutôt que l’utilité, les étudiants de l’UESTC sont peut-être en train d’imaginer leurs propres futurs projets de recherche.

Dernière modification : 30/11/2016

Haut de page